Ma santé: Candida et Videocapsule

Je fais parler les autres, mais cette fois je vais parler de mon cas à moi, qui a évolué depuis quelques mois. 

Il y a plusieurs mois, je « rechutais » dans mes symptomes malgré un régime appliqué à la lettre, je l’expliquais ici.

Alors j’ai essayé, supprimé le mais, le sarrasin, la gomme, les additifs..

Évidemment j’ai perdu du poids.

J’ai fait une coloscopie et fibroscopie avec biopsie qui n’a rien révélé, la gastro entérologue a conclu que c’était dans ma tête.

Sauf que les choses ne s’arrangeaient pas. En tenant un carnet et notant tous mes repas et symptômes, j’avais trouvé que j’étais sensible à la levure, au sucre, à l’alcool, et que je ne digérais quasi aucun légume ou légumineuse.

Je suis retournée voir une autre gastro entérologue, orientée micro nutritionniste, celle qui m’avais conseillé de supprimer le gluten il y a des années. Mes symptomes lui ont tout de suite évoqué le Candida, c’est à dire la prolifération de mauvaises bactéries dans l’intestin, alors j’ai écumé les sites internet pour comprendre.

J’avais déja plus ou moins banni le sucre de mon alimentation, puisque ça me rendait malade dans les 48h, avec un effet « fermentation de l’enfer » dans mon ventre, des plus pratique pour la vie en société. J’ai continué sur ce chemin, essayé un traitement aux plantes, un autre à l’extrait de pépin de pamplemousse, pris des probiotiques…

Aujourd’hui le problème perdure mais il faut de la patience, le chemin est long en cas de candida et même si mon corps a toujours du mal à digérer le sucré, ça ne fermente plus comme avant, c’est déja ça. Une première petite victoire disons.

Je vous invite à consulter le site d’Isabelle à ce sujet: https://vivreavecuncolonmalade.blogspot.fr/search/label/Candida%20albican

Compte tenu de la persistance des symptomes, cette docteure m’a tout de même conseillé:

  • d’aller voir une psy. Eh oui… je m’y refusais jusque la, échaudée par toutes ces années ou on m’a dit que c’était dans la tête sans soulager mes symptômes. Finalement je me suis dit pourquoi pas, il faut essayer sur tous les fronts. Car même si je suis persuadée que le coté psy n’est pas la cause principale de mes problèmes, je veux bien admettre que le stress d’être malade à tout moment n’aide pas, c’est un cercle vicieux. J’ai trouvé une praticienne formidable, qui ne nie pas le problème des intolérances mais qui m’aide à vivre avec grace à des exercice de relaxation, de cohérence cardiaque et d’EFT pour soigner l’agoraphobie que tous ces problèmes ont entrainé chez moi. Je vous laisse googler, j’en ferai un article un jour mais uniquement quand j’aurai du recul.
  • de faire une video capsule, m’expliquant que la coloscopie ne regarde, en gros, que les 2 derniers mètres de notre intestin qui en fait 9. Cette méthode permet d’inspecter l’intestin grêle, ou parfois peuvent se cacher des lésions de maladies inflammatoires telles de Crohn.

La Video Capsule, comment ça se passe

tmp_25492-PhotoGrid_1472204159347938935093

Pour la préparation, grosso modo, ca ressemble à la coloscopie.

Régime sans résidus pendant 2 jours (uniquement du riz, des viandes blanches, des biscuits secs, pas de matière grasse, pas de fruits ou de légumes).

La veille au soir, un litre de Moviprep. C’est pas très bon! Suivant les conseils glanés sur le net, je l’ai mélangé à de l’eau très froide et bu à la paille, et en effet ça aide. Ensuite un litre de liquide clair, j’avais fait une tisane.

Assez rapidement c’est l’effet purge, prévoyez de passer la soirée aux WC.

Le lendemain matin même histoire, et la c’est rude de siroter son litre de boisson pas très bon à 6h00 du mat. Je l’avoue j’ai flanché sur le dernier litre de liquide clair (du thé en l’occurrence) et vomi une partie, pas tout heureusement.

Le jour J on se présente à la clinique et la c’est très rapide, un petit verre d’eau et la capsule à avaler. Elle est grosse comme un doliprane 1000, mais comme c’est très lisse, je n’ai pas trouvé ca difficile, vraiment. On nous arnache avec un récepteur qui va capter les images en temps réel et les enregistrer sur un disque dur. On passe la journée normalement (on n’a le droit de boire qu’au bout de 2h, et de manger au bout de 4h) et le soir on rend le récepteur. Uniquement le récepteur! Pas besoin de récupérer la capsule qui s’évacue naturellement, je n’ai aucune idée de quand elle « m’a quitté » à vrai dire. Ensuite les résultats.. c’est variable on m’avais indiqué sous 3 semaines.. il m’a fallu attendre 3 mois. Cela dit j’ai de la compassion pour la docteure qui s’est tapé 8h de mes intestins, sans avoir le droit d’accélérer le film puisqu’ils ne doivent rien rater!

J’avais un peu oublié tout ça pendant ces 3 mois, persuadée qu’on ne me trouverai rien, comme d’hab, pour encore une fois en conclure que c’est dans ma tête. Sauf que.. eh bien si, on a enfin trouvé quelque chose. Affaire à suivre.

 

4 commentaires

  • Courage ma belle et neglige pas le côté psy ca joie énormément dans la maladie même si on est très cartésien…
    Des bisous

    • Oh je ne néglige pas (plus) ce côté la en effet. J’ai la chance d’être tombée sur quelqu’un de très bien.
      Merci !

  • Coucou
    C’est vraiment impressionnant. Le plus difficile c’est de savoir pourquoi le corps se refuse a un certain type d alimentation. Les séances de psy pourquoi pas a condition de trouver le bon. Je suis pressé de te lire afin de connaître les causes de tes maux. Continue sur ta persévérance. .. bises

    • Merci ! Mon corps en effet essayait de passer un message…que personne ne comprenait. La psy j’ai la chance d’avoir trouvé une super en tout cas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *