Testez le régime sans gluten et devenez sportive, mince, belle, intelligente, et mieux payée au travail

approval-15914_1280

Vous l’aurez compris, on est dans l’ironie. Forcément hein, ça serait trop beau.

Mais à mon tour il m’a paru utile de réagir à ce gros engouement pour le sans gluten.

 

Les faits: De plus en plus d’articles dans les magasines qui vantent le régime sans gluten, meilleur pour la digestion, la minceur (ah ah).. des petits restos tendance bobo/bio qui poussent des champignons et  revendiquent une cuisine plus saine, et donc par fois sans gluten.. jusqu’aux sportifs, qui soi disant dopent leurs résultats avec un régime sans pates.

Il faut donc déméler le vrai du faux.

 

Le régime SG fait maigrir: NON.

Mais manger sans gluten fait mieux manger: OUI

La base du régime SG c’est de supprimer le blé et ses dérivés. En aucun cas il ne s’agit de supprimer les féculents ou les céréales, on opère simplement par remplacement. Une personne qui mangeait des pates, et qui les remplace par du riz, ne va évidemment pas maigrir, les apports nutritionnels seront les mêmes.

Ainsi il est aussi important de souligner que le régime sans gluten ne donne pas de carences! Il y en aurait si on supprimait toutes les céréales par exemple, ce qui n’est pas le cas, on remplace juste une céréale par une autre.

Ceux qui font ce régime, même si c’est pour suivre une mode, ne mettent pas pour autant leur santé en danger si c’est fait intelligemment, c’est à dire en respectant l’équilibre nutritionnel classique viande/féculent/légumes.

Par contre, il y a un effet secondaire évident, c’est qu’on se met à lire les étiquettes. Et qu’on bannit tout ce qui a trop d’additifs, de noms complexes, de glucose, de dextrose.. et  on élimine ainsi 99% de ce qui est fabriqué industriellement. De fait, on se met à MIEUX manger, forcément!

Mais si on a envie, on toujours se taper un gateau complet au ptit dej (je parle d’expérience? nooooon..), c’est pas parce qu’il est fait à la farine de riz et à la margarine qu’il est moins gras!! Mais il n’a pas d’additifs, de conservateurs, il est fait maison, et on a retrouvé le plaisir de prendre son saladier et cuisiner en famille.

Quand on sait que l’intolérance a fait perdre beaucoup de kilos à certains, que des ados peuvent passer pour des anorexiques et finir en clinique (cf.le témoignage de Lulu dans la section Paroles d’intolérants), que les enfants chez qui la maladie se déclare sont de tout petit gabarit et que les parents se battent pour chaque kilo gagné.. forcément, lire dans les magasines le genre d’article qui prone le sans gluten pour maigrir.. ça fait grincer des dents. Beaucoup.

Pour une personne très malade, l’enjeu est ici plutot de prendre du poids, et pas de maigrir!

 

Le régime SG améliore votre santé: OUI.. si vous en avez besoin. 

Ce que ces magasines mettent également en avant, ce sont les bénéfices sur la santé. Les promesses: mieux digérer, ventre plat…

Dans les faits, la maladie coeliaque est en sous diagnostic. On en parle de plus en plus et tant mieux, mais globalement ça reste une maladie que les docteurs ont du mal à reconnaitre Et au dela de ça, on peut être hypersensible non coeliaque, avec les mêmes symptômes. La je ne vous parle même pas des médecins, ils ne connaissent pas cette catégorie!!

Et je mesure ma chance d’avoir été diagnostiquée comme telle malgré mes tests négatifs par une formidable gastro entérologue, quand je vois le nombre de personnes qui m’écrivent pour me dire que malgré leurs tests négatifs elles sont malades, cataloguées « c’est dans la tête »..

Donc quand on ne va pas bien, la première étape indispensable est d’aller chez le médecin. Il faut faire les tests, prise de sang, coloscopie… ca n’est pas drôle mais il faut être sur d’éliminer la possibilité d’une maladie plus grave. Et quand les tests ressortent négatifs, la oui, on peut tenter le régime quand même. On le rappelle, ça ne provoque de toute façon pas de carence.

Et si on est das cette catégorie sous estimée des gens hypersensibles non coeliaques, eh bien… la vie change tout simplement. C’est une renaissance même. Donc la, dans ce cas, effectivement, la santé ira mieux.

On nous rebat les oreilles avec les sportifs qui dopent leur résultats grace au régime sans gluten. Arrêtez de croire au père Noel… j’avais lu à l’époque un article sur Djokovic, selon cet article, il ne le faisait pas pour être à la mode mais bel et bien car il avait été diagnostiqué intolérant.

Donc il s’agit de SA performance sportive qui est exceptionnelle, cet homme, étant malade, avait déja un très bon niveau. Quand il a retrouvé la santé grace au régime, forcément, les résultats sportifs étaient encore meilleurs!

Tout comme moi, dans ma vie professionnelle, j’étais plus concentrée une fois le régime entamé, tout comme Méli fait aujourd’hui des dessins encore plus jolis..

Mais à mon grand regret, je ne suis pas devenue une joueuse de tennis accomplie (faut trop courir dans ce sport..) ou une dessinatrice hors pair. Le sans gluten ne donne pas non plus des pouvoirs magiques!!!

Cette promesse de ventre plat.. ma foi on en revient à ce que je disais plus haut. Si vous faites l’effort de manger sans guten, ça veut dire que vous faites l’effort de supprimer la nourriture industrielle, de lire les étiquettes, bref globalement de mieux manger. Forcément, vous allez mieux digérer.

Mais si maigrir et avoir le ventre plat est votre seul objectif, faites nous plaisir et ne vous déclarez pas intolérants, ce qui nous décrédibilise.

Revenez aux repas sains viande/légume/féculents, supprimez les gateaux d’apéro et les petits beurres, pas besoin de supprimer le gluten pour ça, et vous verrez les mêmes résultats: le ventre qui dégonfle et les kilos qui s’envolent!!

 

Les effets pervers pour les « vrais » intolérants

Je met « vrais » entre guillemets car bien sur, je n’entends pas par la les gens diagnostiqués.  J’entends par la n’importe quelle personne que le gluten rend malade, tout simplement. Ces gens la, tout comme moi, sont largement décrédiilisés par cette mode.

Car on voit affluer nombre de gens curieux, qui pour suivre les stars, se disent intolérants.. mais tapent dans la baguette de pain de temps en temps. Comment voulez vous qu’on nous prenne au sérieux ensuite?

Je ne veux pas qu’un effet pervers soit que les industriels, pour satisfaire le plus grand nombre, se contentent par exemple de farines « naturellement sans gluten » mais non certifiées, pour vendre un dessert sans gluten mais qui aurait en plus été fabriqué dans un plat contaminé, manipulé à coté des gâteaux classiques…

Car les intolérants du dimanche, ça ne leur fera rien, mais moi? Ca m’handicapera plusieurs heures, avec de grosses douleurs, diarrhées, puis effets secondaires au moins trois jours, bref de sales moments.

Et malheureusement j’ai l’impression que c’est ce qui est en train de se passer.

Exemple typique, le restaurant de Pierre-Sang (Top chef) à Paris qui a voulu surfer sur cette vague, a proposé des menus Sans, mais sans prendre les précautions qui allaient avec.

Et la c’est à nous de veiller, d’expliquer aux restaurateurs, à votre entourage, bref de répandre la bonne parole.Il faut lutter contre cet effet pervers, avec la meilleure arme, l’information!

 

Les effets positifs:

Bien entendu il ne faut pas voir tout en noir. Il y a des effets positifs à cette médiatisation, dont le premier de tous: l’élargissement de la gamme.

La différence est flagrante, j’ai débuté ce régime en 2008, c’est pas si vieux et pourtant on dirait que c’est la préhistoire (je n’ose penser à ceux qui ont commencé depuis l’enfance, les années 70/80).

Je n’avais rien en supermarché, aujourd’hui que ce soit Cora, Leclerc, Auchan, j’ai à chaque fois un bon rayon avec les produits de base pour ma semaine, pain, pates, gateaux..

Certaines marques ont compris ce qu’elles avaient à y gagner et font les choses bien, par exemple herta avec son jambon de Paris sans gluten, Fleury Michon et les surimis..

De plus en plus, les gens savent de quoi on parle quand on évoque le gluten, rien que ça c’est une victoire!

Et je veux être optimiste, me dire que quand cette mode sera retombée comme un soufflé, il nous restera au moins ce choix de produits pour améliorer notre quotidien. Et on ne reviendra pas en arrière sur ce qui est acquis, les restaurateurs commencent à comprendre le problème, en Europe c’est devenu courant et nous allons forcément leur emboiter le pas, pour arriver je l’espère au niveau de l’Espagne ou de l’Angleterre!

C’est à ca qu’il faut travailler, et c’est à nous les vrais malades d’être patients, d’expliquer à notre entourage, qui lui même pourra l’expliquer à d’autres si le sujet tombe dans la conversation, d’éduquer les restaurateurs quand on sort à l’extérieur.. Car la encore, le serveur qui comprends les précautions à apporter pour servir un plat, pourra l’expliquer à son collègue un autre jour, et ainsi de suite.

On va y arriver! Les choses ont tellement changé en 5 ans, que je ne peux qu’être optimiste pour les 5  prochaines années.

 

2 commentaires

  • Salut ,je ne sais pas si je suis coeliaque ou hypersensible au gluten;il m’arrive lorsque j’ai terminee de mange ma ventre reste gonfle comme une personne qui n’est pas digerer et lendemain matin ma ventre retourne a sa normalite ainsi de suite.Qu’en pensez-vous,je suis hyper ou coealique?

    • Bonjour Darline,
      Alors au minimum en effet il y a un soucis de digestion.
      Pour en savoir plus je vous conseille d’en parler à votre médecin, déja une simple prise de sang pourra vous en dire plus au niveau de la maladie coeliaque.
      Si vous ne l’êtes pas, il y a des petits réajustements au niveau des repas sans doute à faire. Moins de gazeux, lever le pied sur le pain, bref agir sur tout ce qui fait gonfler le ventre tout simplement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *