Pooky, 46 ans, sans gluten, petite mangeuse qui se fiche royal de l’opinion des autres

IMG_5514

 

Bonjour! Je te remercie tout d’abord de nous faire une petite présentation: Prénom ou pseudo, âge, profession ou activité (ou pas) et intolérances.

Je suis Pooky, j’ai 46 ans, une adorable Zibou de 21 ans et je suis déléguée d’une fondation de recherche sur les maladies de la colonne vertébrale. Accessoirement, je suis Vamtuer de SNCFVamtuer, conseillère municipale et je tiens le blog commeunchatausoleil.wordpress.com

 

Quel est ton parcours, comment as-tu découvert ton intolérance et à quel âge? Comment juges-tu le parcours médical que tu as suivi, as-tu eu le sentiment d’être compris par les médecins ?

J’ai un rapport particulier à la nourriture : petite mangeuse, uniquement quand j’ai faim et et ne me force jamais à ingérer quelque chose qui ne m’inspire pas (liquide ou solide) ou si je n’ai plus faim.

J’ai découvert une intolérance dite au gluten (mais en réalité je pense à certains pesticides) en 2004. La détection m’a pris de longs mois d’élimination de ceci ou de cela, aidée par une nutritionniste.

 

D’où tiens-tu tes informations et aides au quotidien? Médecins, sites internet, forums?

Nulle part. j’ai remplacé les pains/pâtes par des équivalents. Je ne cuisine pas, mes gouts me portent sur les légumes crus et le lait de brebis donc ça va!

 

Comment vis tu l’intolérance au quotidien, socialement? Avec la famille et les amis, au travail, à l’école? Te sens tu compris(e), est-ce qu’on te pose des questions, est-ce que tu continues de sortir comme “avant”?

Le plus dur pour eux n’est pas ce que je mange… mais la quantité ! je peux sans aucun problème manger laitue et poulet ou crevettes chaque jour. Je suis très difficile à table de toutes façons, donc le plus rapide est de me demander ce que j’aime (épinards, laitues, tomates, beurre…) et de faire avec !

Socialement, je ne me pose même pas la question ! et je m’en fiche d’être comprise. Par contre, ça m’irrite les « effets de mode », mais ça, de toutes façons, c’est dans tous les domaines :p

Mon chéri et moi n’ayant pas les mêmes goûts, on mange différemment ce qui me semble normal (c’était déjà comme ca avec mon mari ou avant… manger, c’est entre moi et moi-même)

 

En cas de crise, comment est-ce que tu gères, selon les lieux? A la maison, au travail, à l’école?

En cas de crise, j’attends qu’elle passe… car il m’arrive d’avoir envie de petites choses de chez Picard qui contiennent du gluten.

 

Maintenant on s’intéresse au contenu de ton assiette. Ou fais tu tes courses?

Naturalia, chez le Primeur et Leclerc

Je cuisine peu, je suis la reine des choses simples. Je peux faire une quiche pour « lui » et me satisfaire de 2 tranches de pain sans gluten au beurre et fromage (avec un bon verre e blanc)

Je suis incapable de savoir ce que je vais manger au prochain repas, je décide à l’arrache.

 

Fais tu confiance aux produits dits sans gluten? Avec logo, sans logo?

Oui

 

Ton petit déjeuner et repas type?

Ptit déj : thé et un yaourt à 5h15, deux-trois biscuits en arrivant au bureau

Midi : salade et poulet ou galettes de riz et tzatziki ou carottes et crevettes

Soir : ce soir par ex ? un gros poivron croqué « comme ça », une tranche de pain et un peu de soupe de tomate (et du pinard)

Clairement, je ne suis pas un exemple, surtout si on considère mon activité physique et sportive.

 

Tes produits chouchous?

Le pain vital aux céréales de schaar et les biscuits ptit dej au chocolat de Céliane

 

Une astuce à partager ?

Nourrissez vous mieux que moi. Manger « à l’instinct » a ses limites !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *