Le gluten, il est où? (Mentions, Seuils, AFDIAG, sirop de glucose et dextrose)

epi barré

 

Avec la démocratisation du régime sans gluten, je pense que tout le monde maitrise la base.

Il faut supprimer le blé sous toutes ses formes, le seigle, l’orge, le kamut.

En théorie sont autorisés tous les légumes verts et légumes secs, les pommes de terre, le riz, le millet, le sarrazin, le quinoa, le maïs.

Il faut néanmoins se méfier des produits transformés, et des traces. Décrypter les étiquettes est un art que doit maitriser l’intolérant!

 

Mention obligatoire des allergènes

Il faut savoir que les fabricants ont l’obligation de mentionner de façon claire les 14 allergènes.

Je vous renvoie à cette fiche du ministère de l’économie,très bien faite sur le sujet.

Cette mention ne concerne que les allergènes « introduits de façon volontaire », c’est à dire, en fait, les ingrédients du produit.

Le site donne un exemple avec le soja, le fabriquant a l’obligation de mentionner « émulsifiant : lécithine de soja » au lieu de « émulsifiant : E322« . On est d’accord, c’est déja une avancée.

Deux problèmes persistent pour les gens très sensibles au gluten, la question du sirop de glucose, et les traces.

 

Sirop de Glucose, Dextrose et AFDIAG

Dans le lien cité plus haut, vous pouvez constater qu’il y a des exceptions a la déclaration de présence de gluten:

  • Sirops de glucose à base de  blé, y compris le dextrose
  • Maltodextrines à base de blé
  • Sirops de glucose à base d’orge
  • Céréales utilisées pour la fabrication de distillats ou d’alcool éthylique d’origine agricole pour les boissons spiritueuses et d’autres boissons alcooliques.

Et ça eh bien.. c’est quand même embêtant.

Pour être plus clair:

Si une étiquette comporte la mention « farine » ou « amidon », sans préciser de quoi, cela ne peut pas être du blé, car le fabriquant a l’obligation de le mentionner.

En revanche, si c’est sirop de glucose ou dextrose, sans mention de l’origine, ça peut être du blé, le fabriquant n’est pas obligé de le mentionner.

Il s’agit de sucres du blé, en principe sans protéines, sans gluten donc.

Sauf que dans les faits, et même si l’AFDIAG l’autorise, de nombreux intolérants ne le supportent pas. Si vous suivez le régime à la lettre en suivant les recommandations AFDIAG et que vous êtes toujours malade.. c’est une piste!

Personnellement, je me méfie de tous ces procédés visant à retirer le gluten d’un produit à base de blé. Donc je bannis glucose et dextrose, mais aussi amidon de blé dégluténisé (pis quoi encore..), sirop de blé.

Ce qui est malheureux c’est que certains produits, pourtant estampillés sans gluten, contiennent ces ingrédients. Certains pains Gerblé sans gluten contenaient de l’amidon de blé sans gluten! Je ne sais pas si c’est toujours le cas mais par principe je trouve ça nul, il y a tellement d’autres ingrédients à utiliser à la place, plutôt que de chercher à modifier le blé… Donc ayez toujours toujours le réflexe de lire les ingrédients, même pour un produit qui a l’air safe, même pour une marque que vous connaissez.

 

La mention « peut contenir des traces de »

Eh oui, car en plus des ingrédients volontaires, il y a les ingrédients involontaires.

Le danger, ce sont les lignes de production partagées. Si votre riz, naturellement sans gluten, est emballé juste après des pates ou du boulgour, bingo!

Et ce qui est dommage est que cette mention n’est pas obligatoire.

Donc prenons un paquet de chips, ingrédients « pomme de terre, huile, sel ».

Si rien d’autre n’est écrit, ça peut vouloir dire:

  • que le fabriquant connait les risques, mais qu’il considère que ces risques sont maitrisés, et donc que son produit ne contient aucune trace
  • ou bien qu’il connait les risques, que son produit comporte des traces de gluten, mais qu’il n’a pas envie de se casser la tête comme ça n’est pas obligatoire, et donc il ne le mentionne pas.

Ces deux situations n’auront pas franchement les mêmes conséquences sur vous..

La solution? Ecrire aux fabricants. Oui oui, pour tous les produits. Cela peut vous sembler fastidieux mais la encore, si vous avez l’impression de suivre le régime à la lettre mais que vous êtes encore malade, ça vaut la peine de se pencher sur les aliments de votre placard, que vous pensez sans danger, mais qui ne le sont peut être pas.

Personnellement j’ai un dossier « sans gluten » dans ma boite mail, ou je classe toutes les réponses que je reçois.

J’ai aussi des marques de confiance, qui m’ont assuré mentionner de façon automatique et sur tous leurs produits les traces possibles, ce qui me permet de ne pas les réinterroger pour chaque produit.

Bref, à vous de mener l’enquête!

 

Les mentions « sans gluten »

Si le produit comporte le logo AFDIAG (épi de blé barré):

Ce produit vous assure de contenir moins de 20 ppm de gluten, soit 0,02 miligrammes de gluten par gramme de produit.

Mettons une farine sans gluten, vous en mettez 200 grammes dans un gâteau, vous avez au maximum 4 mg de gluten dans votre préparation. Normalement, ça passe.

Pour certains ca reste trop, surtout si on cumule les produits au long de la journée.

A vous d’interroger les marques pour connaitre leur seuil exact en ppm (malheureusement c’est un info difficile à obtenir), ou tournez vous vers certaines marques, comme Orgran par exemple qui garantit les 5 ppm.

Si le produit indique: sans gluten

Vous pouvez en principe le consommer. Cette mention, encadrée par la loi, vous garantit également les moins de 20ppm

Si le produit indique: naturellement sans gluten

Alors la.. ca veut dire tout et rien. Perso je m’en méfie, je considère que c’est une mention qui vise à attirer les clients qui suivent la mode, sans qu’il y ait derrière les garanties nécessaires pour protéger les vrais intolérants. Mais ce n’est pas forcément le cas pour toutes les marques qui vont l’utiliser, il faut donc impérativement interroger le service consommateur de la marque pour en savoir plus.

 

Voila, vous êtes désormais armés pour comprendre les étiquettes!

13 commentaires

  • Merci pour votre article sur le dextrose, en effet je viens de faire une crise en pensant ne rien avoir mangé avec du gluten, malheureusement en vérifiant la dernière et nouvelle chose que je venait de manger je me suis aperçue que ce jambon de Parme contenait du dextrose, l’on ne m’y reprendra plus grâce à vous, grand merci.

  • Bonjour, merci pour l’article, ça m’aide beaucoup pour ma fille, 23 mois, aplv, allergies retardées œuf et gluten, autant dire que c’est très compliqué pour lui trouver à manger sans que ça soit toujours la même chose, je suis très ennuyée pour lui faire un gâteau d’anniversaire pour ses 2 ans, sans plv/œuf/gluten 🙁 sachant qu’elle ne peut pas manger de fruits à coque ni de fruits, ni de cacao elle a un reflux sévère … si vous avez des astuces/recettes/blog à me conseiller, Merci beaucoup !!!!

    • Bonjour, je suis contente si j’ai pu vous aider un peu.
      Pour des recettes « sur mesure » je vous recommande le blog de Céline http://bouillondidees.com, plein de recettes sans « GLO », gluten, lait, oeuf.
      Je suis sure que vous y trouverez votre bonheur

    • Bonjour il y a un livre de recette à Carrefour sur une jeune intolérante c’est des recettes naturelles sans allergènes..

  • Bonjour,

    Super article et super blog!
    Merci pour le tuyau sur les produits Mc Cain….
    J’ai aussi du arrêter le pain  »sans gluten » Schär….Pourtant j’avais une confiance absolue dans la marque et donc je pensais que j’étais peut-être intolérante à d’autres céréales…..

    • Ca peut être le « cocktail » d’additifs aussi, malheureusement c’est loin d’être des produits sains (même si c’est bon et que ça dépanne bien)

  • Bonjour, après 5 ans de grosse galère, j’ai été diagnostiquée intolérante au gluten et au lactose, en attendant les résultats concernant une allergie plutôt qu’une intolérance. Franchement, moi qui ne cuisinait jamais, je me sens complètement perdue en lisant les étiquettes! Petit test de pommes de terre rissolées hier.. Une horreur .. d’autant que cela déclenche chez moi des malaises. Après relecture des ingrédients, il y avait écrit effectivement dextrose. Et comme pour moi il s’agissait d’un sucre…bon, de toute façon je n’ai pas le choix. Bon courage à ceux et celles qui rencontrent ces difficultés

    • Ca va aller de mieux en mieux, on devient des super pro des étiquettes à force! En rissolées j’utilise sans soucis les mc cain, sur leur site ils ont la liste de leurs produits sans gluten et je n’ai jamais été malade avec

  • Bonjour !

    Merci pour l’article.

    L’herbe de blé est il sans gluten ? Ainsi que la levure de bière ?

    Merciii !

    Belle fin de semaine !

  • J’ai consommé en toute confiance la chapelure de chez Sharon… j’ai du très mal au ventre… j’ai regarde les ingrédients et vu sirop de glucose… j’y suis aussi intolérante que pour le gluten… il faut donc que je regarde même pour cette marque que je pensais sûre pour moi… à bon liseur .. salut… soyez prudent !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *