Evolution temporaire (ou définitive?) vers le Sans Maïs

corn-field-440338_1280

Du changement par ici.

Après avoir connu deux changements radicaux, le Sans gluten en 2008 puis le Sans lactose en 2011, nouvelle étape qui sera le Sans maïs.

Je vous explique, c’est venu de manière insidieuse, mais en gros depuis le début de l’année je suis régulièrement embêtée digestivement. Ballonnement permanent, et crises inexpliquées (diarrhées et douleurs), alors que je fais très attentions aux contaminations, que ma cuisine est « safe », et surtout que j’ai été longtemps tranquille, alors pourquoi cette rechute?

Je l’avoue j’ai fait un peu l’autruche. J’ai supprimé les soda et les bonbons qui me semblaient irritants, sans plus.

Et puis la, après une énième crise inexpliquée, et une journée passée à grimacer de douleur derrière mon bureau, je me suis dit qu’il fallait que ça change.

Et pour fréquenter les forums/groupes FB depuis quelques années maintenant, je savais bien vers quoi allait me mener ce changement, une exclusion supplémentaire. Pour ça aussi que je faisais l’autruche d’ailleurs, je ne voulais pas me l’avouer.

 

Faisons une analyse rapide… j’ai fait exactement ce que je conseille de ne pas faire dans ce blog, remplacer le blé par une unique autre céréale. Pourquoi il ne faut pas le faire? Car le corps peut créer une nouvelle intolérance (bingoooo…).

Aux débuts de mon régime, le gluten n’était pas un mot à la mode. Rien dans les supermarchés, il fallait exclusivement commander par internet, et il n’y avait pas la variété qu’on trouve aujourd’hui. Donc je cuisinais, farine de riz, maïs, pois chiche, sarrasin, mes placards étaient bien remplis.

Et puis la révolution sans gluten est arrivée. Et avec elle, la facilité des produits tout faits. Un exemple d’une de mes journées type?

– trois tartines grillées de pain schar le matin (principalement maïs, additifs à foison)

– un mini cake allergo avec mon café (rebelotte)

– du riz ou des pates le midi (pour les pates, 100% maïs par Schar ou Barilla)

– Re du pain le soir pour accompagner des rillettes, du jambon, de la soupe, des légumes..

Énormément d’additifs, et ingrédient principal le maïs. Reproduisez ce comportement tous les jours plusieurs années.. le corps dit stop.

 

Donc on arrête de se voiler la face, ma fille mérite une maman qui est en forme, mon mari aussi.

Et la eh bien ça demande de tout réapprendre. Bye les mix du commerce, bye les gâteaux tout fait.

 

Heureusement que j’ai sous la main des soutiens précieux (merci Julie et Gwen!!) pour me conseiller, j’ai donc passé une grosse commande chez Exquidia pour réapprovisionner mes placards en basiques. Je vais m’acheter des bocaux pour conserver tout ça, et faire mon propre mix.

J’ai commandé un joli livre pour trouver des inspirations car je dois repenser tous mes menus, et surtout les rendre plus « fun » pour compenser le fait que je ne puisse plus me rabattre sur les petits gâteaux.

Affaire à suivre.. si d’ici 15 jours ça ne va pas mieux, je vais retirer aussi le sarrasin, connu également pour être assez agressif. Je vais surtout veiller à varier les farines et les accompagnements, pour ne pas reproduire la même chose.

 

Globalement, le régime sans gluten sur la durée.. je ne veux pas faire peur aux nouveau, mais ça ne s’arrange pas, c’est même de pire en pire. Je suis sure que je suis passée pour une extrémiste de la miette avec mon post sur le pain Genius. Moi même au début, je me riais de ces personnes sur les forum qui tentaient de faire comprendre aux nouveaux qu’il fallait aller plus loin que les étiquettes, contacter les fabriquants, nettoyer sa cuisine, ne pas partager les ustensiles..

Et puis voila, quelques années plus tard c’est moi qui en suis à ce stade, et qui hausse un sourcil ironique quand dans les commentaires de mon article on me dit que mon post est idiot, qu’il suffit de laver l’emballage.

Je n’espère plus que ça s’arrange désormais. J’avais l’espoir, a mes débuts, car je voyais sur les forums des gens parler de phase d’hypersensibilité, qui s’atténue au bout de quelques années. J’en suis à 7 ans, et non ça ne va pas mieux. Donc je dois m’y faire, je vais devoir prendre toutes ces précautions pour encore un moment, voire pour toujours.

 

Pour autant je ne renie pas ce que je disais dans ce post.

J’ai eu un coup de mou, réalisant les sacrifices que j’allais encore devoir concéder. Et pourtant je ne ressent pas la frustration des débuts du régime. Je suis motivée à retrouver la santé et ça prime sur le reste. Je vais me remettre en cuisine et c’est un défi excitant. D’autant que maintenant j’ai une base de recettes qui marchent, il me faut juste trouver un mix satisfaisant et grâce au net je sais que je vais trouver ça.

Je sais me faire des choses simples et bonnes, il faut simplement que je retrouve le chemin de la cuisine. C’est plus long que d’ouvrir un paquet d’allergo, mais c’est gratifiant aussi.

 

…Et puis il me reste les chips. MERCI LES CHIPS.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *